Les plus grandes marées d’Europe : la baie du Mont Saint-Michel

La grande marée du siècle à Saint-Malo

Le phénomène des grandes marées en 5 points :

 

1) Qu’est-ce que les marées ?

Le phénomène des marées est lié au mouvement de la mer qui revient et se retire des côtes à peu près toutes les 6 heures. Ce phénomène est du aux forces de gravitation de la lune et du soleil. Les plus fortes variations sont appelées grandes marées.

maregramme

2) Quand parle-t-on de “grandes marées” ?

On parle de grandes marées lorsque le coefficient de marée dépasse 100. Le coefficient de marée exprime l’amplitude d’une marée, il mesure ainsi la différence entre la marée haute et la marée basse et n’est ainsi pas une mesure de la hauteur d’eaux. Ce coefficient est compris entre 20 et 120, 120 étant le maximum. Les grandes marées ont lieu lorsque la lune et le soleil sont dans le même axe, elles suivent donc des cycles de 28 jours qui correspondent au temps nécessaire à la lune pour tourner autour de la terre.

coefficient de maree

 

3) Où et quand peut-on voir les plus grandes marées ?

Chaque année, aux mois de mars et de septembre, ont lieu les plus importantes marées de l’année, que l’on nomme aussi marées d’équinoxe. Lorsque le coefficient de ces marées dépasse 118, on parle alors de marée du siècle. La dernière marée du siècle a eu lieu en mars 2015, à St Malo, et il faudra attendre jusqu’en mars 2033 pour observer la prochaine marée du siècle ! Vous pouvez consulter l’annuaire des marées pour trouver les dates idéales ou notre Top 5 des plus beaux endroits pour voir les grandes marées.

La Baie du Mont-Saint-Michel, grâce à la configuration de ses côtes et à sa situation géographique, bénéficie des plus grandes marées d’Europe. C’est l’océan Atlantique en s’engouffrant dans l’étroite mer qu’est la Manche qui donne cette puissance supplémentaire à la marée. Le marnage (la différence entre le niveau de la haute mer et de la basse mer) atteint ainsi jusqu’à 15 mètres au Mont-Saint-Michel.

 

4) Le saviez-vous ?

Il est de tradition d’évoquer “la mer qui monte à la vitesse d’un cheval au galop” lorsque l’on parle des grandes marées au Mont-Saint-Michel, cette expression souvent attribuée à Victor Hugo, est en réalité un peu exagérée. Mais la marée atteint tout de même parfois plus de 6km/h et entoure le Mont-Saint-Michel en à peine quelques minutes.

 

5) Qu’est-ce que le “mascaret” ?

Durant les grandes marées au Mont-Saint-Michel, vous pouvez observer un phénomène naturel très rare, le mascaret. Le mascaret est une vague venue de la mer qui recouvre les courants contraires d’un fleuve ou d’un estuaire. Cette rencontre entre 2 courants opposés offre un spectacle magnifique à tous les curieux. Par exemple, en une seule vague, le Mont-Saint-Michel se retrouve encerclé d’eau.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

0 réponses

Laisser une réponse

Envie de rejoindre la discussion ?
N'hésitez pas à participer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *